الرئيسية » » Cérémonie de signature du recueil poétique de Mobarak Erraji

Cérémonie de signature du recueil poétique de Mobarak Erraji




النشـرة الإعلاميـة..

مــدارات ثقافيـة

Initiée par l’Association Essaouira-Mogador

Cérémonie de signature du recueil poétique de Mobarak Erraji



Hassan Nour




Dans le cadre de sa  programmation culturelle, artistique et littéraire du mois de mars,  l’association Essaouira-Mogador a initié récemment  la cérémonie de présentation et de signature du recueil poétique en langue arabe, intitulé "Chadarat Naiya min Kitab Al ghirbane" (Fragments lointains du livre des corbeaux), de son auteur  illuminé  et visionnaire Mobarak Erraji, et ce à l'espace culturel Dar Souiri à Essaouira en présence  effective d’un parterre d’intellectuels, d’écrivains, de poètes, de critiques, ainsi que des acteurs associatifs de la cité des Alizés et d’ailleurs



 
L’un des moments forts de cette manifestation, a été la présentation par le professeur-chercheur et critique d’art,  Dr. Abdellah Cheikh de cet opus de moyen format, paru aux Editions le Fennec, en quelque 169 pages : «  Mobarak Erraji est un poète illuminé qui remet en question notre état d’être. Selon sa perception littéraire, la poésie se présente comme une alchimie existentielle. Il s’agit d’une poétique de la vie au sens plein du terme, loin de toute prétention maladive", a confié à la MAP. M Cheikh. Et d’ajouter que ce recueil se veut également une demeure symbolique et non un jeu formel, notant qu’il s’agit d’un langage polyphonique doté d’une mémoire textuelle qui fait allusion au vécu et à la réalité dans sa précarité et sa trajectoire. Selon M. Cheikh, le poète interpelle à sa guise les images allégoriques et les grands repères référentiels de son pacte autobiographique en donnant libre cours à son imagination et à sa sensibilité intérieure.
Par la même occasion, lecture a été donnée à quelque poèmes de ce recueil, par les écrivains et  chercheurs  Abdellatif Sabki, et Mohamed Mouatassim, membre de l’Union des Ecrivains du Maroc, avec un focus sur les qualités humaines, littéraires et professionnelles de cet artiste qui a consacré plusieurs dizaines d’années de sa vie à la promotion de ce genre littéraire et à la créativité de manière générale.
 Sur l’ampleur de cet événement culturel, Tarik Ottmani, président du Bureau Exécutif de l'Association Essaouira-Mogador, nous a confié : « Le culturel, l’artistique le littéraire pour lequel s’engage notre Association, se personnifie encore plus à travers notre intérêt et encouragement de la création poétique. Avec ce poète authentique qu’est Mobarak Erraji, nous nous sentons bien salués et encouragés à notre tour par sa force, ses créations originales et l’honneur qu’il nous fait en choisissant de faire présenter et signer son recueil à Dar Souiri, entouré d’autres poètes et chercheurs autant fidèles à la célébration du littéraire, à Essaouira en particulier et au Maroc d’une façon générale.. »
De son côté,  Ahmed Harrouz, intellectuel  et coordinateur a précisé : « ..Loin des fades formules de technicité ou d’apparence, c’est avec engagement institutionnel que nous célébrons en tant qu’associatifs, artistes et chercheurs, la création poétique d’un vrai poète, Mobarak Raji, qui ne laisse aucune place aux mots de complaisance, car il est également sincère et engagé, depuis que nous le connaissons, et ne changera pas par une simple invitation à boire ou à manger!.. En toute modestie, il est poète pour lui et pour nous, et c’est ce qu’il lui donne la dimension institutionnelle qui régit notre complicité et notre engagement pour l’originale et le sincère.. ». Pour Mobarak Erraji, son œuvre permet de soulever un certain nombre de questionnements d’ordre philosophique, esthétique ou encore en rapport avec des référentiels artistiques et poétiques, faisant savoir que le choix du Corbeau dans ce travail littéraire émane de la place qu’occupe ce oiseau dans la mythologie et la culture mondiale de manière générale.
 La poésie de Mobarak Erraji se veut une véritable aventure  textuelle qui s’inscrit dans le cadre d’un projet littéraire moderniste examinant  l’existence humaine dans ce qu’elle a de plus compliqué, en l’occurrence ses dimensions existentialistes et ses univers profonds.
 Ce travail polyphonique se propose de revenir sur des questions de l’être, son existentialisme et son essence, et ce à partir  d’un jeu impressionnant qui vacille entre la réalité et l’imaginaire. Il contribue par ses illuminations idéalisées l’enrichissement de la bibliothèque des textes poétique, en assimilant le verbe à une touche qui nécessite beaucoup de réflexion afin de cerner ses contours phénoménologiques et son fond spirituel. Notre poète se positionne, tour à tour, comme esthète  et écrivain hors pair , réunissant ainsi le raisonnement et l’imagination littéraire : c’est  l’un des seuils incontournables dans la compréhension  de l’esprit du verbe. 
Particulièrement hypersensible,  il a pu creuser  peu à peu son propre sillon dans le paysage littéraire arabe souvent dur d’accès.  Dans  cette anthologie métaphorique conçue avec maturité et pertinence, il a étalé d’une manière connotative ses propres conceptions et ses propres visions  humanistes, en insistant sur l’idéalisme participatif et le fondement esthétique du dialogue et du partage avec plusieurs figures illustres et incontestées à la fois de la vie et de la pensée.
L’acte poétique de Mobarak Erraji est marqué par le dialogisme, la richesse symbolique et  l’ouverture sur l’autre au pluriel.  Sa démarche littéraire est inépuisable car il est en relation directe avec la variété des domaines de l’activité humaine. Pour définir le caractère général de l’énoncé, il y a nécessité de prendre en considération la différence essentielle qui existe entre le genre de discours premier et le genre de discours second. La sphère d’échange est ici d’une grande importance.
Ainsi, l’écriture poétique de cet être de feu nous parle de la dimension cachée de notre réalité effective, elle renvoie à notre « moi profond sans simulation» inscrit dans le monde. Rilke disait «  l’écriture  est le lieu d’une expérience», c’est finalement l’expérience de notre propre rapport au monde. Ici, le dicte   est une façon d’être au monde, de le questionner, de s’interroger sur les choses existentielles.
Natif en 1966, ce fin poète au goût raffiné et très sensible est l’un des membres de l’Union des Ecrivains du Maroc hautement connu par l’authenticité, la force et la singularité de sa poésie combien largement appréciée et partagée par ses confrères et son cycle d’amis.
Mobarak Erraji est l’auteur de deux autres recueils poétique dont "Contre l’existence terrestre ou la splendeur de l’oubli" (Dida Al Yabissa aou Bahaa Anissiyane) ayant décroché le prix d’Abdelouahab Al Bayati en 1998 à Damas, ou encore "la cantique d’Adam" (Tarnimate Adam.



ساهم بنشر المشاركة :

0 التعليقات:

إرسال تعليق

.

لنشر جميع إعلاناتكم annachrapress@gmail.com

 
النشـرة الإخبـارية ـ جميـع الحقـوق محفوظـة 2018
الإخبـــاريـة 24
تم إنشاء الماكيت بواسطة Creating Website قام بالنشر Mas Template
موقـع النشـرة الإخبـارية