google.com, pub-6282892942598646, DIRECT, f08c47fec0942fa0 Matière aux sons multiples | النشـرة الإخبـارية
الرئيسية » » Matière aux sons multiples

Matière aux sons multiples





النشـرة الفنة
تشكيل

المغرب التشكيلي  


 

Matière aux sons multiples
L’artiste peintre et écrivaine Loubaba Laalej expose à Tétouan

 Les cimaises de la galerie du Centre Culturel de Fondation Mohammed VI à Tétouan abrite les œuvres récentes de l’artiste peintre et écrivaine Loubaba Laalej sous l’intitulé « matière aux sons multiples », et ce du 20 février au 12 mars 2020.
En parallèle à cette exposition thématique, le  Centre Culturel de Fondation Mohammed VI organise en partenariat avec  l’Institut National   des Beaux-Arts de Tétouan le vendredi 21 février à 16h  une rencontre ouverte avec cette artiste qui a reçu récemment un Doctorat honorifique délivré par le Forum International des Arts Plastiques (Fine Arts Forum International) à Imouzzer.
Cette   rencontre   sera ponctuée par la   présentation et signature de sa nouvelle publication artistique « Fragments » dans ses deux versions française et arabe, et ce avec la participation de plusieurs chercheurs et esthètes : Ahmezd Fassi,  Driss Kattir  et Nour Eddine Dirar.


Il est à souligner que son recueil de proèmes « Fragments», premier de son genre au Maroc, est selon   la vision esthétique de Dr. Rachid Daouani (critique d’art et professeur chercheur) un trouble des sens déchiffrant les mots / maux qui, brulants, se suivent et se bousculent à évoquer la réalité d’un désir qui taraude et se noie dans cette encre que le lecteur guette et admire, fasciné subjugué par cet entre-deux. Cet instant d’entre les instants où rien ne ressemble à rien, marque l’éternité de l’écriture fragmentaire.
Loubaba Laalej  a dans son actifs plusieurs publications de référence bilingues : Français /arabe): « Emergence fantastique »,  « Matière aux sons multiples »,  « Abstraction et suggestion »  ( écrits critiques),  « Mes univers » (monographie), « Pensées vagabondes » (recueil de poèmes),  « Mysticité et plasticité » ,  «  Malhoun et peinture » (écrits  et œuvres).

 Poétesse de la matière



Loubaba Laalej mérite d’être cataloguée parmi les femmes peintres qui ont révolutionné la peinture. Par ses toiles récentes qui revisitent la matière plastique, elle contribue à changer la conception de l’Art hors de toute ligne directive classique, depuis l’esthétique grecque jusqu’à Hegel (cette ligne de conduite estime que l’Art  doit  échapper à la matière et au temps).Tout ce qui avait été rejeté par le grand art, l’artiste l’intègre (y compris le temps), en mettant le mémorial dans ses œuvres ; elle y mettait la finitude, l’éphémère. Le rendu finalisé est une charge émotionnelle profonde dans sa peinture. Ce rendu envoutant connu pour être imprégné des couleurs de la terre et d’autres éléments de notre cosmos.
Artiste aventurière, Loubaba Laalej forge son œuvre dans la matière et le temps. Elle a ouvert le chemin à une nouvelle plasticité (néo plasticisme) avec la magie de la matière, et ce,  selon un retour passionnant au réel tellurique dans la peinture suite au regard d’enfant ébloui.
Son acte pictural dépasse les matériaux traditionnels de la peinture, en inventant une matière qui n’appartient qu’à elle. Elle a introduit dans la peinture des éléments non picturaux multiples. Tout est mélangé avec une grande sensibilité et elle est l’une des rares introductrices de la matière dans la peinture. Ses tableaux communiquent enthousiasme, intensité chromatique et états d’âme. Une volonté arrêtée de partager, de redessiner et d’explorer.
Loubaba Laalej, de formation journalistique, a une relation passionnée avec la peinture dans tous ses états. Elle se lance, corps et âme, dans l’inconnu, rejetant tout préjugé, y compris l’étude des techniques et l’emploi des matériaux considérés comme traditionnels. Elle fait éclore un imaginaire tendu vers des archétypes esthétiques qui renvoient à l’inconscient collectif.
L’univers du corps, du vécu, du mythe, du merveilleux, c’est ce que l’artiste met sur ses toiles, une prise en charge complète de l’existence. Même la matière est en transformation chez elle. Elle est conçue sur la base d’un travail néo figuratif avec un imperceptible référentiel fantastique, inspiré de thèmes à connotation métaphorique universelle.
Œuvre drôle et expressive au sens littéral, son univers est une poétique de la matière.
 L ‘artiste, une intellectuelle de premier ordre et une grande passionnée de pensée énergétique, donne spontanément une pensée et une émotion à du matériau inerte. Elle est engagée autrement dans une réalité bien plus terrestre que celle de la matière et de l’art.
Loubaba a vécu les valeurs culturelles internationales en France. Son œuvre est marquée par une dimension d’imaginaire, de présence de l’instant, avec un sens perfectionniste et fin qu’on ne trouve pas chez d’autres matiéristes.

Ahmed EL YAHYAOUI
Chercheur en esthétique

Version métonymique du monde



Artiste contemporaine, Loubaba Laalej brouille les frontières entre la picturalité et la matérialité. L’être au féminin pluriel demeure le motif privilégié de sa peinture éloquente. Espace de l’expérimentation et de la contemplation, chaque tableau symbolise la richesse mentale et la verticalité spirituelle de l’artiste ; mais représente aussi une version métonymique du monde, et peut servir à l’artiste de réinterpréter les formes et les couleurs, dans lequel elle puise comme dans un véritable chantier de fouilles archéologiques.
Au fil des siècles et des civilisations, l’homme n’a cessé d’apprivoiser la matière avec maturité et minutie, élaborant et mettant en œuvre techniques et procédés. Car avant d’être créateur, l’artiste est aussi un opérateur habile qui excelle dans son domaine de prédilection, maîtrisant et perfectionnant sa connaissance de la matière et des moyens de sa transformation. C’est dans ce sillage, que s’inscrit l’expérience originale de Loubaba. Il s’agit d’un espace iconique hors pair et un environnement naturel de la création représenté à de multiples reprises.  L’artiste peint les « Libertés de sujets d’ordre universel » associées à une nouvelle démarche plastique basée sur la texture de la matière et son impact intriguant.
Loubaba explore autrement la relation implicite entre l’œuvre et sa réalité référentielle, dont elle serait une sorte de prolongement et de transcendance. Pour elle, le tableau est le « royaume de l’expérience au sens mystique du terme » : Son champ pictural, c’est le cœur, le monde imagé, ses énergies visibles et invisibles, sa force chromatique, son imagination créatrice et son souffle intérieur. L’artiste, c’est la main qui obéit à l’esprit. Ses travaux récents se présentent comme matrice d’une nouvelle matière, d’un nouveau relief et d’une opacité transparente. La matière saillante est la forme récurrente, voire omniprésente de son travail. 
Elle est constituée avec doigté et assemblée avec minutie au gré des associations formelles et/ou poétiques. On n’est pas très loin là de la démarche matiériste, dans cette manière de réenchanter la vie à partir des compositions chromatiques et structurelles personnalisées.
On peut également rapprocher ce processus de création de celui employé par les grands peintres de la matière et les défenseurs de l’art singulier réalisé sur le principe de l’« autoconstruction » à partir de matériaux discrets ; processus inspiré d’une pratique ancrée dans l’histoire de l’art. Dans son atelier, Loubaba procède également à l’expérimentation d’autres matériaux non picturaux pour réaliser des compositions drôles qui forment de véritables scènes expressionnistes avec point de vue, mais où la part de l’œil intuitif est essentielle. Exploiter une matière aux cotés de la peinture pour en faire une œuvre envoutante, telle est l’expérience de l’artiste Loubaba. A l’image de son atelier, sa cuisine symbolique, le tableau est son véritable espace, tout autant matériel (physique) qu’immatériel (spirituel).

Ahmed CHAKIR
Ecrivain et professeur chercheur









ساهم بنشر المشاركة :

0 التعليقات:

إرسال تعليق

 
النشـرة الإخبـارية ـ جميـع الحقـوق محفوظـة 2020
الإخبـــاريـة 24
تم إنشاء الماكيت بواسطة Creating Website قام بالنشر Mas Template
موقـع النشـرة الإخبـارية