google.com, pub-6282892942598646, DIRECT, f08c47fec0942fa0 Loubaba Laalej expose à Marrakech "Pensées vagabondes " | النشـرة الإخبـارية
الرئيسية » » Loubaba Laalej expose à Marrakech "Pensées vagabondes "

Loubaba Laalej expose à Marrakech "Pensées vagabondes "

Passion foot


"Pensées vagabondes "

l’artiste peintre et écrivaine


 Loubaba Laalej expose à Marrakech

  SPORT ET ART     
                  

 

 

 

                                       



Dans le cadre de ses activités culturelles, la galerie Dar Cherifa 

abrite le vernissage  de  l’exposition  de l’artiste plasticienne et écrivaine Loubaba Laalej le samedi 2octobre à partir de 17 h dont le programme sera marqué par la signature  de son recueil de poèmes baptisé « Pensées vagabondes »dans ses deux versions française et arabe  et présenté par Hassan Nrais ( écrivain et critique d’art) et Dr. Hassan Laghdache  chercheur et critique d’art) .

Loubaba Laalej a tissé la trame textuelle deses textes poétiques à l’image des cantiques:«Contemplant l’immensité de l’univers, me vient l’idée de vagabonder d’une pensée à l’autre sans filet ni trapèze. Et sans fil rouge ! Avec les « pensées vagabondes », le voyage continue en nomade.», Écrit l’auteure.

 Passion foot

 

annachraalikhbaria.com

 

Dans un texte introductif intitulé «Des idées pas comme les autres », l’écrivain et critique d’art Hassan Nrais  a écrit : « Dans ce recueil, les textes mettent sous les projecteurs une société ébranlée par les impuissants, les vaincus, les usés, les hypocrites, les démons qui rêvent du paradis perdu... des textes qui bousculent certaines perceptions prédominantes et créent le chaos et la zizanie au sein du soi poétique afin de fonder une structure linguistique systématiquement et régulièrement... Il y a ensuite le dialogue intérieur en tant que passerelle pour aboutir à un dialogue avec les autres et avec l'Autre.Des textes qui traduisent la présence de la poétesse dans l'arène de la vie de l'intérieur d'un tableau agrémenté de couleurs... Le dénominateur commun entre le texte poétique et le tableau peint est qu'il s'agit de deux outils expressionnistes répartis entre la tâche d'écrire et de peindre et l'essence de la création.Des idées pas comme les autres, des idées qui sortent de l'ordinaire et du conventionnel.

Cette œuvre  littéraire, écrit Dr . Hassan Laghdach, instaure une « parenthèse romanesque » qui étoile le texte : « Un texte apparemment monologique mais traversé par un dialogisme ouvert aux paroles des autres. C'est à dire, un texte de la relativisation et de la décentralisation du point de vue. Enfin, un texte qui représente ces voix divergentes de la pensée et du monde pour maintenir sur lui un regard interrogatif ".

 E d’ajouter : « La véritable expérience qui nous permet l’écriture est la lecture. Dans l’œuvre intitulée Pensées vagabondes de l’artiste poétesse Loubaba Laalej, fixer les linéaments d’une pensée itinérante et pathétique devrait permettre toute appréhension selon un changement personnel.

Par sa coloration générique, cette œuvre s’oppose au souci de la représentation, à la logique de la ressemblance ; elle substitue celle du rêve à l’enchainement causant des faits, elle préfère la coïncidence.

Même si le texte incline parfois à l’allégorie ; il met en scène une forme intermédiaire entre le réel et le mythe, dans le sens d’une reconstitution historique fictive.

Il s’agit, en fait, de se consoler des déboires de la vie. Mais ce n’est pas un repli sur soi, au contraire, pour créer, l’énergie et le déploiement du moi sont indispensables.

Native de Fès, Loubaba Laalej est une artiste peintre et écrivaine. En 2019, elle a obtenu un doctorat honorifique délivré par le Forum International des Beaux-arts (Fine Arts Forum International) à titre de reconnaissance. Elle a, à son actif, plusieurs publications sur son expérience créative : « Emergence fantastique », « Mes univers », « Matière aux sons multiples », « Abstraction et suggestion », « Femmes du monde : entre l’ombre et la lumière » ( en cours de publication) .Parmi ses recueils de poésie : « Fragments », « Pensées vagabondes » et b « Icônes de la plasticité au féminin ». Livres en cours de publication : « Mysticité et plasticité », « Melhoun et peinture », « Peinture et poésie », Chuchotement du silence », « Musicalité et plasticité » (tome I et tome II),« Danse et plasticité »,

 « Vivre avec soi », « Vivre ensemble », « Voix intérieure », « Route de lumière », « Art et amour » (écrits et œuvres)

En parallèle à cette exposition thématique, l’Institut Supérieur de Journalisme et de Formation à Marrakechorganise une conférence de presse le samedi 2 octobre à 10h de matin.  Cette exposition initie en partenariat avec le café littéraire et toute l’équipe de Marrakech Riads  se  poursuivra  jusqu’au 30octobre 2021



L’univers avec d’autres yeux

A première vue, si l'on reste sur le plan de l'analyse interne des œuvres artistiques  abstraites de Loubaba Laalej, tous les procédés que l'univers  emploie pour nous convaincre de l'authenticité de ses tableaux suggestifs , la peinture les a souvent imités.  

La différence est donc externe : il faut pour l'établir faire intervenir la connaissance d'éléments extérieurs au monde artistique. Est-ce à dire que l’œuvre de Loubaba  Laalej se situe dans la catégorie des œuvres féministes, car l’artiste adopte une nouvelle vision  féminine en se distançant de ses origines et se libérant de toutes les chaînes traditionnelles qui lui permettent une rencontre avec le passé.

La quête de sa propre identité

Les différents tableaux se présentent comme tout art sous forme de la quête d’objet par un sujet. Les obstacles inévitables dans toute quête, font surgir les opposants que le sujet affronte avec l’aide d’adjuvants. La quête a une origine ou motivation, le destinateur est une finalité ou destinataire (bénéficiaire) qui, outre le sujet, peut intéresser d’autres personnes. La quête de sa propre identité est une problématique majeure dans l’œuvre artistique de Loubaba Laalej qu’au fur et à mesure de la contemplation de ses tableaux, on sent l’existence de cette identité à travers les événements marquants de la vie de l’artiste.

L’artiste n’imite plus la nature

Le monde de l’artiste peintre Loubaba Laalej  rassemble et diffuse la beauté la plus unique et la plus individuelle, parce que, évidemment, la plus originale. En même temps c’est un organisme vivant, car si, à notre sens, l’artiste n’imite plus la nature, elle rivalise avec elle comme puissance naturelle, organique de création

Loubaba Laalej arrive ainsi à identifier ce monde, à la fois si individuel et si vivant, avec soi-même. En effet, l’artiste peintre fait l’éloge de ce monde pour nous permettre de voir l’univers avec d’autres yeux

Mais si l’origine de l’œuvre d’art est le monde de l’artiste et si ce monde se confond en fait avec l’artiste lui-même, Loubaba Laalej  ne nous ramène-t-elle pas à la position de sa propre vision du monde

Vers un univers réel et imaginaire en même temps


L’artiste Loubaba Laalej peint avec joie et passion. On peut facilement s’en rendre compte à travers ses différentes interviews, ses œuvres, ses inspirations… Elle aime jouer avec la plume, les couleurs, la lumière… et tester l’inconnaissable. Admirer ses œuvres, c’est comme se retrouver attiré par un beau paysage de cette immense nature qui est une créature splendide et exceptionnelle dans toutes ses dimensions et valeurs. Ses œuvres nous font voyager vers un univers réel et imaginaire en même temps.



Dans ce sens, force est de rappeler que pour Sainte-Beuve, l’origine et l’explication d’une œuvre se trouve tout simplement dans la vie de la personne qui l’a produite. C’est ici donc qu’il faut intervenir la distinction entre Loubaba Laalej et l’artiste. S’il est vrai que nos déductions se confirment de cette manière, elles posent avec d’autant plus d’acuité un problème dont la solution n’est pas évidente.

Chez l’artiste, la recherche et l’expression du Moi se font sans doute dès le départ d’une façon plus artistique. Pour elle, l’art est une prise de conscience de cet immense univers dans lequel elle immortalise ses merveilleux tableaux à travers le monde arabe et occidental.

           Dr. Ahmed Bachnou

Professeur chercheur  Université Sidi Mohamed Ben Abdellah-Fès

                                                      Passion foot

 


ساهم بنشر المشاركة :

0 التعليقات:

إرسال تعليق