La création savante au Maroc en deuil

زووم ..

Décès de l'auteur et artiste peintre Zahra Ziraoui

La création  savante  au Maroc en deuil

L'Union des écrivains du Maroc a annoncé récemment  le décès de Mme Ziraoui à Casablanca , connue pour ses nouvelles, romans, poèmes  et essais littéraires, dont plusieurs ont été publiés au Maroc et à l'étranger, et ce  à l’âge  de  77  ans, suite à une  maladie qui a eu prise sur son âme
Ayant participé à plusieurs expositions nationales et internationales, la défunte artiste marocaine était également connue pour ses tableaux et sa critique artistique



  Dr. Abdellah Cheikh

Lauréate de la Maison de l'enseignant en 1961, feue Ziraoui a été nommée enseignante au centre de formation des enseignants de Casablanca et a été responsable de la rencontre artistique de la même ville. Elle a reçu un doctorat honorifique de l'Association internationale des traducteurs et linguistes arabes 
En 1990, la disparue a créé un salon littéraire dédié à l'organisation de rencontres, d'activités ouvertes et de soirées poétiques, ainsi que des rencontres d'hommage pour les écrivains marocains et étrangers 
Outre son œuvre, la défunte est connue pour l'organisation, durant les dernières années, d'activités culturelles, créatives et artistiques à Bruxelles en Belgique, notamment plusieurs séminaires auxquels ont participé des personnalités de renom du monde arabe et d'Europe.  Elle a initié  dernièrement la  deuxième rencontre culturelle de la diversité  interculturelle à Bruxelles organisée par l’Association marocaine  « Carrefour de l’Art » en coordination avec la commune d’Etterbeek sous le thème « le Spectre de Jacques Brel ».

Cette rencontre  interculturelle a été marquée par  l’exposition des œuvres représentatives de ses œuvres plastiques aux cotés de celles de Moubarak Ammane, Hafida Lamarti, Abdelkader Meskar et Rabea Echahed
 L’artiste peintre  encyclopédiste   Zahra Ziraoui  , «  nouvelliste et esthète illuminée   » comme il plaisait aux critiques de la qualifier, figure parmi les peintres néo-figuratifs les plus talentueux et porteurs d’avenir au Maroc. Dans ses œuvres connotatives, elle  essaie  d’immortaliser  les moments pittoresques, en mettant en relief les états d’âme à travers des compositions picturales dynamique et un traitement chromatique bien recherché, ce qui donne à ses œuvres une dimension visuelle surprenante. Avec certitude et spontanéité, elle met en toile les atmosphères expressionnistes des espaces vécus, tout en assurant un  parallélisme  bien étudié  entre la couleur délicate et les scènes peintes

Son acte de voir et de percevoir se veut un répertoire visuel  ponctué par un choix bien étudié  et éclectique des ambiances chromatiques  d’une grande valeur artistique,  ainsi que par la vie des  scènes les plus éloquentes  à plus d’un titre
Libre dans sa démarche plastique, Ziraoui    use pleinement du droit de l’artiste de peindre comme un oiseau qui chante comme disait  Claude Monet 
Acte magique de valoriser la beauté naturelle et de mettre en avant la nécessité intérieure, sa peinture   est un monde passionnant voire  expressif   animé par la volonté arrêté de mettre en avant l’état d’être   dans ses aspects  apparents et latents. Il s'agit d'une recherche approfondie sur la couleur et la lumière qui nous fait rêver et qui nous invite à contempler la quintessence de la peinture connotative au sens plein du terme
L’approche picturale  de  Ziraoui  se présente comme une interprétation subjective de la réalité objective : le tableau n'est pas le sujet, mais la manière de voir le sujet .C'est un prétexte pour concevoir un  langage plastique relevant de la nouvelle figuration qui oscille entre la figuration allusive et l'abstraction expressive



Ses œuvres récentes méritent d’être contemplées  vu leur singularité thématique  et  leur originalité stylistique : un nouveau acte  de percevoir la réalité selon une sensibilité profonde et à travers un langage iconographique  développé et personnalisé loin de toute  imitation stéréotypée
Femme profondément  soufie et  sage, Ziraoui   a rendu l'âme. Mais ses toiles et ses œuvres littéraires  auxquelles elle a savamment mêlé  formes, sens esthétiques  et  couleurs demeureront une trace vivante dans notre mémoire collective 


  (Critique d’art )

0 التعليقات:

إرسال تعليق

.

لنشر جميع إعلاناتكم annachrapress@gmail.com

 
النشـرة الإخبـارية ـ جميـع الحقـوق محفوظـة 2018
الإخبـــاريـة 24
تم إنشاء الماكيت بواسطة Creating Website قام بالنشر Mas Template
موقـع النشـرة الإخبـارية